Comment gagner au blackjack en utilisant 10 méthodes légales

Voici dix méthodes légales et scientifiquement valables pour gagner au black jack :

Méthode 1 : comptage de lettres

Tout le monde connaît le décompte des cartes au blackjack . Cette méthode consiste à suivre la proportion relative de bonnes cartes (T, J, Q, K, A) et de mauvaises cartes (2, 3, 4, 5, 6) qui restent dans le distributeur de cartes. Lorsque le nombre de bonnes cartes est significativement supérieur à celui de mauvaises cartes, le joueur aura un avantage sur la maison . Pour gagner au blackjack, le joueur doit augmenter sa mise quand il a un avantage, pas quand l’avantage est chez lui. A mon avis, le comptage de cartes au blackjack est une approche surestimée et peu convaincante du jeu avec avantage. Les joueurs ne doivent pas l’utiliser et les casinos ne doivent pas consacrer trop de ressources à le renverser.

Méthode 2 : techniques de localisation des ases

Savoir si vous allez recevoir un As dans l’une des deux premières cartes distribuées vous donnera un avantage de 50% sur la maison. Une méthode pour localiser les As consiste à mémoriser les deux cartes décisives juste avant un As lorsque les cartes passent au distributeur de défausse. Si les cartes mélangées n’ont pas été mélangées, le joueur peut prédire quand apparaîtra l’As. Cette méthode est souvent utilisée dans une approche d’équipe permettant à l’équipe de contrôler les As et d’en trouver plus d’un.

Méthode 3 : lettres de main

Cette méthode consiste à jouer pour que vous puissiez voir la carte de la main du croupier quand il est distribué. Vous pouvez le voir pendant que le croupier glisse la carte sous une deuxième carte sur son dos. Il est également possible de le voir si le revendeur laisse la carte exposée lors du retrait du haut du paquet. Cette méthode fonctionne également dans les jeux de distributeurs dans lesquels un croupier insouciant glisse la carte à main pour éviter la pile de jetons ou tout autre obstacle. Les croupiers avec de longs clous pourraient soulever légèrement les bords des cartes pour les retirer du distributeur, ce qui les exposerait immédiatement. Les jeux avec cartes à main offrent aux joueurs un avantage de 8% (ou plus) sur la maison.

Méthode 4 : lettre suivante

Une méthode encore plus efficace que celle des cartes main est celle de la carte suivante, dans laquelle le joueur sait qu’elle sera distribuée au cours d’une main. En fonction de la carte, le joueur peut choisir de demander une carte, de rester ou de se coucher plus efficacement. Si la carte a une chance de passer la main du donneur, le joueur peut décider de rester. Par exemple, le joueur suivant pourrait avoir un total de 7 si le croupier a un 6 face visible et que le joueur sait que la prochaine carte sera un jack. Si le joueur suivant connaît la première carte à distribuer, il peut déterminer son pari en fonction de l’avantage qu’il aura dans la main.

Méthode 5 : classement par bords

La classification des bordures tire parti des asymétries possibles qui apparaissent au verso des lettres en raison d’incohérences dans le processus d’impression. Cette méthode est devenue très populaire lorsque les revendications (Crockfords, The Borgata) contre Phil Ivey pour l’utilisation de la technique de classification des bords dans le baccarat ont attiré l’attention internationale. Cependant, bien avant que le classement par frontières dans le baccarat ne monopolise l’actualité internationale, les joueurs avec avantage l’utilisaient déjà pour gagner au blackjack.

Méthode 6 : coupure / distribution ingénieuse de lettres

De temps en temps, le croupier expose la carte inférieure du distributeur lorsqu’il offre la coupe. La personne qui fait la coupe peut faire correspondre la coupe du distributeur avec l’emplacement exact d’une lettre. Par exemple, vous pouvez placer une carte à exactement 52 cartes (1 paquet) en partant du haut. Par conséquent, dans une équipe de joueurs, cette carte peut être adressée à un joueur important s’il s’agit d’une bonne carte, ou au croupier si elle est mauvaise. Ceci peut être réalisé si les cartes sont appelées, pliées ou divisées de manière sélective, ou si les joueurs sont autorisés à entrer ou à sortir du distributeur de cartes et à jouer à plusieurs mains si nécessaire.

Méthode 7 : mises complémentaires

Le décompte des cartes peut démanteler tout pari supplémentaire. Normalement, les chances d’obtenir des avantages ne sont pas très bonnes, mais certains paris complémentaires peuvent être très lucratifs. Aux USA, le principal obstacle du compteur de cartes dans les paris complémentaires est la limite de la mise maximale (habituellement 25 $), mais ce n’est pas le cas au niveau international. Les paris complémentaires les plus vulnérables sont ceux avec des cartes décisives évidentes qui offrent plus de chances de gagner ou de perdre le pari. Par exemple, tout pari supplémentaire offrant un retour lorsque le joueur en obtient 20, aura comme cartes décisives les cartes T, J, Q et K.

Méthode 8 : suivi de la piste

Cette méthode nécessite de suivre les cartes les plus hautes (T, J, Q, K, A) pendant le processus de mélange. C’est un moyen complexe d’obtenir un avantage, mais si tout va bien, le joueur peut obtenir un avantage allant jusqu’à 3% sur la maison. Cependant, cette méthode contient également de nombreux pièges. En premier lieu, il est difficile de localiser les cartes mélangées qui doivent être suivies. De plus, vous devez être très précis: si vous êtes distrait, même si c’est un moment, vous risquez de perdre beaucoup d’argent. Il n’y a pas beaucoup de matériel publié sur cette méthode, vous devez donc être prêt à enquêter par vous-même.

Méthode 9 : retour de perte

La possibilité de recevoir une partie des pertes à la fin est une incitation qui génère un trou important dans les casinos en raison de l’avantage du jeu. Si le joueur gagne, alors il conservera tous ses gains, mais s’il perd, il ne recevra qu’un pourcentage des pertes. Selon le casino et le niveau de jeu du High Roller, ces retours peuvent varier entre 5% et 20%.

Méthode 10 : récompenses

Pratiquement tous les casinos offrent un système de récompense pour ce jeu de société. Les casinos rapportent un pourcentage du gain théorique du joueur (gain t) sous forme de récompenses accessibles telles que des chambres, des repas et des boissons. De nombreux casinos accordent également des récompenses en espèces, telles que des jeux pour correspondre au pari, des jeux gratuits, des jetons promotionnels, de l’ argent pour jouer., tarifs aériens, etc. La clé du démantèlement des systèmes de récompense réside dans la compréhension de la façon dont le casino calcule le gain t et comment il exploite l’élément humain dans cette formule. Si vous jouez en suivant une stratégie de base parfaite, en vous retirant de mains spécifiques, en faisant de grosses mises et en ralentissant le rythme du jeu, vous pouvez obtenir un t-win efficace bien inférieur au t-win enregistré par le casino. Si l’avantage de référence de la maison est suffisamment faible (courant dans les High Rollers), la combinaison de récompenses accessibles et complexes peut offrir au joueur un avantage certain.

Comment choisir la meilleure table de blackjack ?
Le Blackjack